adieu Georges Prat

adieu Georges PratDSC_0261

adieu Georges Prat comme ces 3 mots résonnent la tristesse  en moi. Je viens d’apprendre cette triste nouvelle de son épouse. Georges nous a quitté la nuit du 19 au 20 septembre… Je présente toutes mes condoléances à son épouse Annick et à ses enfants. Soyons ensembles ce mercredi 23 septembre 2015 pour l’accompagner dans son élévation…

« à Dieu » Georges Prat.

souvenirs

Cet homme architecte de métier à l’âge de la retraite c’est plongé dans l’étude de la géobiologie. J’ai eu le bonheur de bénéficier de son enseignement c’était en 1995. Ensuite nous avons partagé nos connaissances, nous étions complémentaires. Puis un jour nos chemins se sont séparés, je suis partie au Québec, ainsi va la vie. Mais les vrais amis restent amis depuis le Québec je l’appelais pour échanger en toute amitié. À mon retour j’appelais un peu plus souvent  Georges Prat.

viticulteur

Je lui expliquais qu’un viticulteur me demandais de rééquilibrer son domaine grâce à la géobiologie. Georges Prat avait accompli la géobiologie il y a 15 ans mais il y a eu des travaux et cet homme souhaitait que je vienne rééquilibrer son domaine. Oui dis-je mais si vous permettez j’appelle Georges Prat pour savoir s’il envisage un déplacement dans cette région prochainement.Je ne fais pas aux autres ce que je ne veux pas que l’on me fasse…

grande sagesse

Il était heureux pour moi « je suis heureux Myriane que tu prennes ma suite auprès des viticulteurs, peu de géobiologues peuvent accomplir la géobiologie d’un domaine viticole »je lui répondais « Georges je suis géobiologue depuis 20 ans, je suis fière et te remercie pour ton enseignement . Réalises-tu la somme de connaissances que tu as acquises en 28 ans de métier, tous ces pays visités pour notre plus grand bonheur… Tu es irremplaçable, souviens toi nous sommes uniques et différents. Chaque un contribue à l’élévation du monde…

C’était il y a 5 mois.

Nous discutions et je lui demandai s’il faisait toujours des géobiologies « oui me répondit-il mais en ce moment je reste à la maison, j’écris un nouveau livre ». À mon grand regret je suis incapable de vous partager le titre de ce livre, je l’ai oublié. Il abordait un autre sujet ce n’était pas un livre concernant la géobiologie. Nous avons échangé ensemble une bonne heure et je l’entends encore me partager « Myriane certaines personnes se disent mes élèves mais je ne les connais pas, je ne les ai jamais vus… D’autres animent des conférences et prétendent être mon bras droit…Dans quel monde vivons nous ajoutait-il… Mais vois-tu je ne dis rien car il n’est pas de mon ressort de juger leurs actes… »

âme immortelle

Lors d’un autre échange téléphonique il me partageait  » Myriane je pense continuer mon métier de géobiologue encore 10 ans, oui jusqu’à 98 ans et après je me reposerai ».

Nous sommes tous uniques et différents, vivons au mieux l’instant présent. Georges est maintenant le grand architecte des mondes invisibles, écrivain, géobiologue et fort de ses vies et expériences passées il choisira le meilleur pour lui dans le monde dématérialisé. Son âme est éternelle.

à Dieu Georges Prat et merci…