Suicide dans une maison

Suicide dans une maisonhead

La géobiologie  après un suicide dans une habitation c’est mon expérience de la semaine. Quelle expérience! Je ressens toujours lors de mon déplacement pour intervenir ce qui se passe en énergie dans un lieu de vie. Ce matin là une fois arrivée dans la ville d’intervention tout était fait pour que j’arrive en retard malgré les précautions. La ponctualité c’est essentiel pour moi et je suis arrivée avec un quart d’heure de retard chez cette personne. J’étais bloquée dans le mouvement en avant, plusieurs faits sans gravité m’amenaient à être en retard lors du déplacement . Je ne le savais pas mais le suicide m’affectait.

Enfin, j’arrive et la sensation augmente je vais à l’essentiel, demande le plan et me mets immédiatement à l’ouvrage. Je sens l’urgence d’intervenir rapidement. J’ai le choix pour m’installer et me dirige directement dans la pièce la plus importante selon mon ressenti. Je ressens cette présence dans mon dos mais elle me tolère et accepte que je fasse mon travail de géobiologue.

Je ressens toute sa souffrance physique et à ce moment là je sais que cette personne c’est défenestrée. C’est une évidence pour moi que je vérifie avec la personne qui a souhaité mon intervention. Oui et mes guides m’ont invitée à m’installer dans la pièce ou ce malade usé par la souffrance physique a mis fin à ses jours.

Cette personne après l’acte brutal restait dans son lieu de vie, protégeait sa famille. Mais, c’était le bon moment pour l’entité pour s’élever et mon action de géobiologue divinement accompagnée lui a permis de s’élever en douceur ce jour là.

Je vous le répète, je suis simplement un instrument en service et au service. Bien sûr il y a la technique apprise avec Georges Prat en 1995 au départ et ma formation de base de praticienne en énergie. Mais après 20 ans de pratique et de développement personnel je sais que je suis en toute humilité un instrument et ce sont ce que j’appellerai « les guides » qui font le travail. Ce qui m’est demandé c’est d’écouter les vibrations de la maison ou appartement, trouver les nuisances, initier les corrections et nettoyer chaque millimètre carré de la demeure ainsi que le terrain autour de la maison.

La personne demandeuse a vécu des émotions, c’est normal je l’ai invitée à vivre avec discernement ses émotions pendant mon intervention. Plus j’avançais et plus l’atmosphère se dégageait. J’ai terminé en libérant l’extérieur de la marque, l’empreinte laissée par le suicidé.

J’aime mon métier et c’est un honneur d’entendre le ou la cliente me dire:

« je vois la différence après votre passage instantanément à la fin du travail. »

Myriane Barnier 06 86 33 25 54